Accéder au contenu principal

[Conseil] - Esprit kimono pour les petits

Je commence à avoir une bonne collection de livres et magazines de loisirs créatifs et je me suis dit que ce serait bien de vous les faire découvrir, histoire de vous donner des idées pour vos futures créations.
Aujourd'hui, j'ai choisi :

Esprit kimono pour les petits
de Peggy Goyer-Roussel (créations ZazoBouzi) aux éditions Creapassions.com,
collection "à vos fils", prix : 22,90€.



C'est un livre relativement connu avec beaucoup de fans. Pour vous dire, il existe même un blog des addicts de ce livre ( http://espritkimono.canalblog.com/ ) où sont exposées les photos de leurs réalisations ou même de leurs adaptations.
Et je les comprends. Les modèles d'inspiration asiatique sont a-do-ra-bles! Ceux pour filles, comme ceux pour garçons. Et c'est pourtant pas évident de trouver des livres de couture pour les garçons avec des modèles originaux (à part du côté des livres japonais).

Les modèles vont du 6 mois au 3 ans et les patrons sont donnés en taille réelle. L'ensemble du livre est bien expliqué, étape par étape, avec des explications claires et des dessins.
Il est spécifié pour chaque modèle : sa difficulté, les tailles possibles, le(s) tissu(s) à employer et le métrage nécessaire selon la taille ainsi que les fournitures.



J'ai déjà réalisé deux modèles dans ce livre :

- un pour garçon, la chemise Etsuko. Petite chemise à manches courtes avec un col Mao. C'est un modèle difficile pour les débutants, justement à cause du col et des pattes de boutonnage.


- un pour fille, la blouse Akino. Adorable petite blouse resserrée en bas, ornée d'un noeud et parfaite dans un tissu Liberty. Un modèle noté en difficile mais pourtant pas si compliqué.


J'étais tellement fan de ce modèle que je l'ai réalisé deux fois pour deux adorables petites puces.



Et maintenant à vous de jouer!!!

Posts les plus consultés de ce blog

[Conseil] - La Broderie en 260 points

En rapport direct avec mon article sur le coussin à alliances de ma Brioche (à voir ici), je vous présente aujourd'hui le livre :  La Broderie en 260 points, méthode et application par J. Campbell et A.-M. Bakewell édition Marabout, 12,99€

Je zigzagais dans les rayons de la Fnac à la recherche d'un livre de broderie pour réaliser le coussin à alliances - une quête qui s'avérait bien difficile jusqu'alors - quand j'ai trouvé ce livre. J'ai eu l'impression d'avoir trouvé le Graal!! La Bible de la broderie!!
260 points, c'était bien plus qu'il ne m'en fallait! Il est très simple d'utilisation. Les points sont classés par genres avec un code couleur spécifique qui vous permet de passer facilement d'un genre à un autre. Chaque point est expliqué par un texte et un dessin (à quoi il sert et comment le faire) et illustré avec une photo du résultat.



En somme, un super livre à avoir dans sa bibliothèque!

PS : Un livre sur les différents poin…

[Broderie] - Victoria de Nimuë

Et voilààaaaa ! J'ai enfin terminé le point de croix réalisé pour ma maman : 
Victoria 
de Nimuë Broderie, d'après un dessin de Sandrine Gestin.


Je suis très contente du résultat final.  C'est une habitude avec les points de croix de Nimuë : je les adore! Elle a le souci du moindre détail et respecte le travail de l'artiste.


Les finitions en perles et les bijoux choisis sont délicats et rendent hyper bien, autant dans le style que les coloris.



Les détails les plus fins (à savoir les yeux, le nez et la bouche) sont réalisés en points 1/1 et en 1 fil, un travail de patience qui demande beaucoup de minutie... (et j'ai même pas pété un câble en les brodant!!! ^^)

Je n'ai pas brodé tous les jours bien sûr mais en tout, j'y aurai passé un peu plus d'un an. Un mal nécessaire! ^^
Je repartirai bientôt sur un nouveau projet point de croix encore de Nimuë et encore inspiré de Sandrine Gestin :  la Reine des Fées. Mais pour le moment, je vais déjà finir mes trico…

[Conseil] - Le Kumihimo ou la technique ancestrale du scoubidou japonais

Le Kumihimo ( 組紐 de 組む kumu nouer, tisser et 紐  himo cordon, ficelle) est une technique de tissage japonaise qui permet de réaliser un cordon plat ou rond très solide et dont les noeuds se défont difficilement. Ces cordons tissés à partir de plusieurs fils de soie étaient utilisés à l'origine comme accessoires décoratifs dans les tenues des nobles et des moines puis, plus tard, dans celles des samourais. Les motifs, formes et couleurs utilisés pour réaliser ces cordons étaient codifiés suivant le rang et la classe de la personne. Ce n'est qu'au XVIIe siècle que son utilisation se généralise à la population et devient un élément de la vie quotidienne. Aujourd'hui, au Japon, il sert principalement à l'ornement du obi, large ceinture entourant le kimono à la taille et est appelé obijime.

Actuellement, cette technique de tissage se généralise dans le monde pour la création de bijoux, bracelets, colliers, etc.  Au Japon, on utlise le Marudai en bois traditionnel pour l…